Chroniques de Koliddon Koliddon Critique

Koliddon : Critique de Logan by James Mangold

Koliddon : Critique de Logan

Le denier film de la Fox, de l’univers X-men vient de sortir, et la rédaction de Koliddon vous donne son avis sur ce dernier venu. Le film sorti le 1 mars en France, avec à la réalisation James Mangold, et en acteurs principaux, Hugh Jackman bien sûr, Sir Patrick Stewart et Daphne Keen. Le film dure 2h17 et est rated R aux Etats-Unis, mais de ça nous en parlerons plus tard.

Koliddon l’avis général de la rédaction

Nous sommes direct chez Koliddon : nous avons adoré. Logan de James Mangold est une pépite. Les acteurs sont impériaux, Hugh Jackman incarne parfaitement ce Wolverine au bout du rouleau comme au bout de la route. Après 200 ans de vie, marquée par de nombreuses guerres et moult combats. L’application de l’adamantium sur son squelette l’empoisonne comme on l’apprend dans un numéro récent de Old Man Logan. Le film prend place en 2029, 25 ans après la naissance du dernier mutant. Dans une Terre pré-apocalyptique, Logan vis une vie tranquille, soignant le Professeur Xavier, âgé de 90 ans et atteint d’une maladie neuronale (Alzheimer, démence…?)

Koliddon Une timeline en PLS

Depuis les événement de X-men : Days of Future Past, la timeline dans les films estampillés Fox est complètement aux fraises. L’histoire se passe en 2029, 25 ans après la naissance du dernier mutant. Mais en 2004 et après, il y avait encore moult mutants, alors que s’est-il passé? Notre avis à Koliddon Review, c’est que la Fox s’en fout, ils se sont emmêlés les pinceaux avec DoFP et Apocalypse n’a certainement rien arrangé. Et puisque même le studio s’en fout, James Mangold a pris le parti de faire sa petite sauce dans son coin, petite sauce qui prend finalement très bien. Des Etats-Unis pré-apocalyptique, contrôlé totalement par des multinationales toutes puissantes, notamment dans le secteur agro-alimentaire. L’univers et la direction artistique fonctionne extrêmement bien. On sent un univers proche du notre, mais résolument différent. Tous ça nous a réellement séduit chez Koliddon.

Koliddon Un aspect less is more

Le principal intérêt de ce Logan d’après nous à Koliddon, c’est cet aspect feutré et intimiste. Mangold a eu le génie de ne pas courir vers toujours plus d’effet spéciaux, d’avalanche de CGI et les fameux “faceless army” et “giant blue beam” si cher à Marvel Studios et Warner Bros. Ce genre de dernier acte, dont on retrouve les deux dans Suicide Squad, apporte certes un final grandiose, mais tellement générique et fade. Ce film, pourtant rated R avec des scènes graphiques, s’interesse vraiment au personnage de Wolverine, sa relation avec X-23, sa “fille” et on sent le fort impact de l’aspect familial. La famille c’est sacrée dans ce film, et quand on la voit se faire martyrisé, et même tuée, l’émotion est au rendez-vous. J’avoue et d’autre à la rédaction de Koliddon avec moi, avoir eu les yeux humides au moment de la mort de Xavier, l’enterrement chargé en émotion. De même, voir Logan mourir, et passé le relais à une nouvelle génération de mutant, c’est le finale qui certes triste parce que Hugh Jackman a terminé avec brio sa carrière de super héro mutant, mais avec aussi un espoir de voir de prochain film avec X-23, personnage que l’on adore chez nous à Koliddon.

Sur le même thème…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *